Tsport

Résistance à l’effort

Au cours d’un effort physique, la fatigue musculaire, ressentie par des crampes, courbatures et points de côté, est une conséquence qui semble incontournable. Et pourtant, cette fatigue due à une activité sportive intense peut être ralentie voire même écartée grâce à l’entrainement des muscles respiratoires. De nombreux spécialistes se sont en effet penchés sur la question, à savoir réaliser des exercices au niveau du système respiratoire avant d’entrainer les autres muscles.

C’est en constatant la similitude entre la fatigue musculaire chez un sportif et celle d’une personne qui ne pratique pas de sport que les premières études ont été réalisées. Il a donc été prouvé que l’entrainement régulier des muscles respiratoires permettait de diminuer considérablement le taux d’acide lactique dans le sang et de favoriser ainsi l’alimentation en oxygène. Les douleurs musculaires sont alors évitées au profit de l’amélioration de la performance physique. Travailler sa respiration est également avantageux du point de vue de la résistance à l’effort, de la ventilation et de la posture du corps. A travers la recherche de technique et appareil visant à entrainer ses muscles respiratoires, les spécialistes cherchent avant tout à ce que la sensation de fatigue chez les sportifs et athlètes soit retardée pour une meilleure performance et un plus grand confort.

Il existe plusieurs types d’appareils d’entrainement dans ce domaine novateur. Certains consistent à inspirer et expirer malgré une certaine résistance, d’autres utilisent une méthode d’hyperventilation et d’endurance pour entrainer le système respiratoire. Chaque appareil et technique d’entrainement participe à sa manière au bien-être, aux aptitudes physiques et à l’état général d’un sportif.

add to cart